Air mail plutôt que mail, récup’ et non rejet, c’est en piochant dans le scrabble de leurs belles intentions que trois amies ont inventé la carte postale en cuir.

Écrire, disent-elles, " cela mérite l’attention, c’est durable, unique, illimité ". Elles ? Marie-Laure Biscond, Anne Duquesnoy, Marie-Christine Frison en vogue chez les plus prestigieux créateurs de Nina Ricci à Vanessa Bruno, cultivent pour leur propre compte la marque bandit manchot.

Sous ce nom, elles donnent vie à un laboratoire de la modernité en visite dans un passé par elles recomposé.
C’est en creusant ce sillon qu’un matin s’imposa l’idée d’utiliser les chutes de cuir destinées au rebut.

 "Ces restes de peaux uniques par leurs finitions, leurs qualités, leurs textures, leurs couleurs, et qui avaient servi à la fabrication de produits haut de gamme, méritaient mieux que l’oubli. Nous rêvions d’un inédit qui nécessite peu de main d’œuvre, de façon à le fabriquer en France, centre d’un artisanat d’exception". 

Une collection de cartes postales en cuir avec des marquages comme des tatouages, gravés dans la chair, pour toujours, voilà qui a emballé de prestigieux points de vente, et à leur suite une joyeuse armée de lettrés.