LE CUIR, ELLES CONNAISSENT PAR COEUR

Tout : le tannage, le grain, la main, la force, ...
Comment le refendre, le parer, le piquer, le froncer ...
Elles en maîtrisent également les contraintes techniques.

Elles avaient envie de regarder les choses avec un oeil neuf, avec plus de liberté.
Ce fut facile : récupérer ce que d'autres laissaient pour compte, en faire des objets inédits en terme de fonction et de fabrication.

Le résultat : des cartes postales, carnets, trousses, tabliers, vide-poches, sacs, ...